Informations

LES ANNONCES DU PADRE

 

MISE A JOUR AU 14 MARS 19h50

 

Le Padre vous informe que les messes, à Sainte Jeanne d'Arc comme à Saint Paul, et toutes les activités de la paroisse (catéchisme, éveil à la foi, école d'oraison etc.) sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. 

 

Les prêtres continueront à célébrer tous les jours à l'intention de tous. Le Christ, notre grand prêtre, à la fois celui qui offre et celui qui est offert, continuera par leurs voix à présenter à Dieu ce grand sacrifice d'amour pour le salut de tous les hommes. 

 

Le Padre vous invite à vous unir à la prière de l'Eglise et aux célébrations par les moyens audiovisuels (Messe du dimanche matin à 11h00 sur France 2, messe du dimanche soir à 18h30 sur KTO, messe à la radio sur France culture à 10h05).

 

Personne ne connait à la date d'aujourd'hui la durée de ces décisions. Ayons à cœur de vivre ce temps dans l'espérance. L'oraison d'ouverture de la messe "Pour toute détresse" peut nous y aider : 

 

"Dieu Notre Père, tu es notre force dans la faiblesse et notre consolation dans la misère, relève l'espérance de ton peuple : qu'il sorte grandi de ses  épreuves et reprenne son souffle en ton Amour par Jésus Christ notre Seigneur et notre Dieu qui vit et règne avec toi dans l'unité de l'Esprit Saint maintenant et pour les siècles des siècles".

 

 

 

 

 

 

 

 

 ACTE DE COMMUNION SPIRITUELLE

 

 

"Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le sacrement de l'Eucharistie.

Je t'aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme.

Après toi languit ma chair comme une terre assoiffée (ps 62)

Je voudrais Te recevoir aujourd'hui avec tout l'amour de la Vierge Marie, 

avec la joie et la ferveur des Saints.

Puisque je suis empêché de Te recevoir dans le sacrement, 

viens au moins spirituellement visiter mon âme.

En ce temps de Carême, 

que ce jeune eucharistique auquel je suis contraint me fasse communier à tes souffrances

et surtout, au sentiment d'abandon que Tu as éprouvé sur la Croix lorsque Tu t'es écrié : 

"Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné".

Que ce jeûne sacramentel me fasse communier aux sentiments de Ta Très Sainte Mère et de Saint Joseph quand ils T'ont perdu au Temple de Jérusalem; aux sentiments de Ta Sainte mère quand elle te reçut, sans vie, au pied de la Croix.

Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de Ton Corps mystique, l'Eglise, partout dans le monde où les persécutions, où l'absence de prêtres, font obstacle à toute vie sacramentelle.

Que ce jeûne sacramentel me fasse comprendre que l'Eucharistie est un don surabondant de Ton amour et pas un dû en vue de mon confort spirituel.

Que ce jeûne eucharistique soit une réparation pour toutes les fois où je T'ai reçu dans un coeur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour et sans action de grâce.

Que ce jeûne sacramentel creuse toujours d'avantage ma faim de Te recevoir réellement et substantiellement avec Ton corps, Ton sang, Ton âme et Ta divinité lorsque les circonstances me le permettront.

Et d'ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans nos épreuves. Maranatha, viens Seigneur Jésus.

 

 

 

 

Dicton du jour

Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer
humour

Rechercher

Ordo des Saints Celtes

Sant Visant - né en Espagne au 13e siècle, voyageur infatigable, mort et honoré à Vannes, protecteur des constructeurs

Cette Semaine